Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Arrax
Arrax
Admin

Voir le profil de l'utilisateur https://rise-of-valyria.forumactif.com

Dynastie LyseonPrésentes depuis les origines, et encore avant

Il fut un temps, lorsque Valyria n’était encore qu’une péninsule peuplée de bergers et modestes peuples, ceux qui seraient bientôt connus comme les mythiques fondateurs de la civilisation la plus avancée et puissante du monde découvraient les dragons.

Quelques années après la fondation de la cité, Vaekar, Lyseon et Riahenys formèrent la Triarchie : un conseil composé d'eux trois et qui avait un pouvoir absolu sur la région où s'étendait leur pouvoir. D'autres finirent par imiter les trois fondateurs et purent à leur tour s'autoproclamer seigneurs-dragons : par cadeaux des oeufs issus des dragons des Fondateurs ou par domestication d'un dragon sauvage. Bientôt, l'autorité de Valyria s'étendit à toute la péninsule et de nombreuses villes furent fondées. Lyseon était, de ces trois personnages, le plus instable. Homme puissant mais d’un caractère inégal, il était aussi révéré pour son sens politique acéré que craint pour ses sautes d’humeurs redoutables. De cet homme légendaire fut issue la famille Lyseon, réputée pour avoir offert à Valyria des guerriers féroces et avides de conquêtes.

Durant encore un siècle supplémentaire, les Dynasties imposèrent un pouvoir absolu à tous les Valyriens grâce à la Triarchie. Jusqu'à l'année 219 après la fondation de Valyria.

Cette année, le mécontentement des seigneurs-dragons prit une ampleur inégalée depuis la fondation de Valyria telle que nous la connaissons aujourd'hui. Cinq grandes familles s'étaient lassées de la domination politique des Triarques et réclamaient plus de pouvoir à se partager. Les Dynasties leur refusèrent unanimement cette exigence et la révolte éclata. Les Dragons Verts - en rappel de leur bannière de l'époque - se rassemblèrent à Tyria autour de la famille Arlaeron et menacèrent de marcher sur Valyria pour anéantir les Dynasties et la Triarchie.

Acculées, les trois Dynasties des fondateurs ne souhaitèrent pas en arriver à la guerre civile, redoutant les conséquences que cela aurait sur leur société. Ainsi, les Vaekaron, Lyseon et Riahenor concédèrent aux Dragons Verts une victoire totale. La Triarchie fut dissoute et les Dynasties perdirent tout avantage politique, se retrouvant au rang d'acteurs parmi d'autres.

Après ce bouleversement politique, la famille Lyseon, dont le nom inspirait toujours un respect difficilement égalable, commença à perdre en influence et n’amassa qu’une maigre fortune. Il faut dire que les descendants du fondateur avaient hérité de son caractère et que ce qui, aux premières heures de Valyria, avait constitué un symbole de puissance, était à présent perçu comme un manque de sophistication certain. Ne restait plus qu’aux Lyseon ce qui avait toujours été leur précarré : la chose militaire et les conquêtes. Les membres de cette famille n’étaient guère des invités faciles pour les banquets mais ils étaient de redoutables combattants, bien souvent à l’initiative des combats et campagnes d’expansion.

Pourtant, même dans le monde des militaires, qui était jusque-là leur royaume, les Lyseon voient leur pouvoir s’éroder avec la montée en puissance d’une jeunesse noble et riche, avide de combats et de conquêtes, et bénéficiant bien souvent d’une influence supérieure et d’une richesse sans commune mesure avec celle des Lyseon.

Pourtant, bien fou serait celui qui oserait parier sur la fin des Lyseon. Le mot est bien connu à Valyria, il n’y a rien de plus féroce qu’un Lyseon… hormis leurs dragons. Cette bête descendant directement des premiers dragons semblent tirer une force et une rage presque surnaturelle. Un avantage certain sur le champ de bataille… et ne dit-on pas que le Sénat en est un ?

Personnages Prédéfinis

Vaerys Lyseon, feat. Brad Pitt - Libre

retrouvez la généalogie complète ici

Arrax
Arrax
Admin

Voir le profil de l'utilisateur https://rise-of-valyria.forumactif.com
Vaerys Lyseonft. Brad Pitt
Situation actuelle du personnage :Vaerys est un militaire, un homme sanguin et un très mauvais mondain. Il n'est en effet pas étranger à de nombreux excès, la boisson, la bagarre et les femmes. Une attitude qui ne satisfait pas les quelques nobles puritains. Sa position de chef de famille est encore fragile, il doit agir pour assurer la pérennité de son autorité.
Titres : Dynaste des Lyseon, Seigneur Dragon, Sénateur (proche de la faction militariste)
Âge : 35 ans
Lieu de naissance : Palais Lyseon (Cité de Valyria)
Situation maritale : Célibataire
Statut du sang : Pur
Groupe : Armée - Faction militariste
Caractère :
Fier • Méticuleux • Violent • Rancunier • Fin stratège • Ambitieux • Sensible • Courageux • Entêté • Impulsif

Crédits gif & avatar : Fre (avatar), droits réservés (gifs)

Vaerys est le premier fils de la branche cadette de la famille Lyseon, fils d’Araehys Lyseon et neveu de Gaemon Lyseon, chef de la famille à la naissance de Vaerys. En tant que neveu du chef de famille, Vaerys n’était guère appelé à prendre la tête d’une des familles les plus prestigieuses de la péninsule de par son histoire remontant aux origines de Valyria. C’était sans compter sur la guerre contre Ghis qui emporta Gaemon Lyseon, laissant sa femme et son très jeune fils seuls.

Au sortir de la guerre, la famille se réunit. Un siège au Sénat, qui plus est celui d’une des plus illustres familles de Valyria, ne pouvait revenir à une femme, quand bien même cette femme serait-elle une Lyseon de naissance comme de mariage, quand bien même celle-ci n’exercerait-elle qu’une forme de régence. La réalité était celle-ci : Aella, veuve de Gaemon, n’avait pas l’influence nécessaire pour imposer son fils encore si jeune et bien trop vulnérable. Etait-elle prête à mettre en danger la vie de ce fils qu’elle chérissait tant ? Ignorait-elle tout de sa famille ? Pensait-elle réellement que ce si jeune enfant échapperait à l’ambition des Lyseon ?

L’alternative ne fut pas bien longue à être proposée tant elle était évidente. La lignée de Gaemon n’avait qu’une femme et un bébé à proposer, et face à elles se présentait Vaerys, fils du regretté Araehys et vaillant soldat qui n’avait pas démérité sur le champ de bataille et avait honoré le nom comme la réputation des Lyseon. La famille ne voulait pas d’une femme et d’un enfant dont on ignorait encore s’il survivrait jusqu’à sa troisième année. Non. La famille voulait un guerrier, un homme capable de redonner aux Lyseon le pouvoir et la richesse qu’ils avaient perdu au profit d’autres familles.

C’est ainsi que Vaerys, 34 ans, permettait à la branche cadette de la famille de prendre le pouvoir. Que de fierté pour ce jeune homme fougueux, qui s’était illustré depuis son très jeune âge par sa férocité et son caractère Lyseonien comme le murmuraient ceux qui le fréquentaient.

Reste que sa position de pouvoir ne satisfait pas tous les membres de sa famille, certains estimant que le fils de Gaemon était le seul légitime à guider la famille vers la gloire, si jeune fut-il. Après tout, n’était-ce pas ainsi que l’on conservait un semblant d’ordre ? En respectant les règles de la société ? Après tout, n’était-ce pas à Gaemon de désigner son héritier, et n’était-il pas évident qu’il aurait désigné son fils ? Vaerys aurait pu être un régent, quelques années, mais il était à présent un usurpateur… Une accusation que l’intéressé n’était pas prêt de laisser passer. Après tout, ne disait-on pas qu’il valait mieux la mort que la haine d’un Lyseon ?

Tiraillé entre ses convictions et son allégeance forcée à Echya Odenys, Vaerys rejoint la faction des Rouges lorsque Valyria est ébranlée par l'assassinat de Lucerys Arlaeron.


Chronologie de Vaerys Lyseon depuis le Triomphe de Valyria:

Pistes d'évolution
I. Vaerys doit se marier. Célibataire à un âge encore avancé, il se félicite de ne pas s'être précipité car il peut à présent prétendre à un bien meilleur parti qu'autrefois. Il hésite encore sur la bonne manoeuvre. Ses parents le poussent à prendre une de ses soeurs, ou du moins une cousine, mais sa tête se tourne vers les quelques héritières célibataires et riches... Qui pourraient lui permettre d'éponger ses dettes et de consolider sa position.

II. Pour l'heure Vaerys cherche surtout à satisfaire ses besoins qui sont énormes. Il ne se passe pas une journée sans qu'une demoiselle ne côtoie son lit.

III. La grande menace qui pèse sur Vaerys, au delà de ses menus ennuis financiers, s'incarne dans le visage angélique d'un enfant de deux ans. Ce petit, encore inoffensif, porte sur ses épaules les espoirs de toute une frange de la famille Lyseon qui espèrent faire de lui le chef de famille une fois adulte. Vaerys devra prendre une décision rapidement sur l'attitude à adopter. Doit-il faire du petit sa pupille ? L'exiler ? Ou pire... s'en débarrasser une fois pour toute ?

FAMILLE ARLAERON Bataille pour le pouvoir  Est-ce que Vaerys aime les Arlaeron ? Non. Est-ce qu'il les respecte ? C'est discutable. Va-t-il se battre pour leur ôter la suprématie sur la faction militariste ? Il a franchement autre chose à faire. Qu'ils existent, qu'ils fassent ce qu'ils ont à faire, il se considère bien supérieur à eux. Il est indéniable que leur patriarche sait ce qu'il fait, et qu'un homme de son expérience a les meilleures cartes en main pour mener à bien les propositions martiales au Sénat. Mais que se passera-t-il à présent que Lucerys a été assassiné ? Son fils sera-t-il à la hauteur ?

ECHYA ODENYS Une dette à payer Cela fait longtemps que Vaerys est endetté auprès de la mantaryenne, et ce bien avant son ascension à la tête de la dynastie Lyseon. Désireux, en sus de prouesses militaires, de racheter ce que les siens avaient perdu en prestige, il commença par engager de grands travaux de rénovation de son Palais, puis, à l'annonce de la guerre, à équiper ses légions et à acquérir de nouvelles ressources pour les armer convenablement. Tout ceci grâce à la "générosité" de la Sénatrice. Aujourd'hui, il est indéniable qu'elle attend d'être payée de retour. Mais de quelle manière ?

MAEKAR TERGARYON Un rival potentiel Maekar n'ignore rien du caractère dangereux de Vaerys. Comme pour nombre de valyriens, la guerre a rapproché les deux hommes. Toutefois s'ils semblaient pouvoir être amis au départ, leurs personnalités, trop différentes ne le permirent pas. Lors d'un moment de tension pendant les combats, Lyseon s'était emporté et avait passé ses nerfs sur un soldat valyrien qui n'avait eu pour tort que celui de se trouver à portée de main. Personne n'avait osé s'interposé entre les deux hormis Maekar qui confronta Vaerys. Ils auraient pu se battre, l'un comme l'autre y était prêt, mais l'heure n'avait pas été aux luttes intestines, ils avaient un ennemi commun. Cependant Vaerys n'oublie pas l'affront. Il n'en respecte pas moins Maekar, il était au premier rang pour observer ses prouesses militaires. Mais un homme risquant l'ire des Lyseon pour la santé d'un insignifiant soldat et revendiquant la faiblesse d'aimer une femme et la laissant hériter à sa place, un homme issu d'une famille qui avait volé la gloire due aux Lyseons... Cela ne peut être un homme digne de l'amitié Lyseon.

AMAYA HUZHOR   désir ardent   Vaerys n'ignore rien de la haine que lui voue l'ambassadrice, loin de le décourage cela a sans doute participer à renforcer l'intérêt qu'il porte à la jeune femme. Elle est belle, c'est indéniable, mais ce que voit Vaerys c'est avant tout l'opportunité de se rapprocher de Sarnor et de mettre dans son lit un peu de sang royal.